L'Ile de Wight, charmes et secrets de la "Petite Angleterre" - Pierre Lesueur

Avec ses falaises de craie spectaculaires surplombant la Manche, ses villages de pêcheurs, ses fermes au toit de chaume et sa côte ourlée de plages aux eaux cristallines, l'Île de Wight offre des paysages uniques à moins de trois heures de Londres.

La Reine Victoria en avait fait son lieu de villégiature. Les Beatles rêvaient d'y passer leur retraite dans "When I'm Sixty four". Jimi Hendrix, les Doors, Supertramp, Joan Baez ou encore les Who avaient inscrit son nom au patrimoine du Rock lors du légendaire festival d'août 1970 où 600 000 personnes s'étaient rendues sur l'Île pour célébrer le "Woodstock anglais". 

Aujourd'hui, l'Île de Wight est devenue un lieu de villégiature prisé pour la douceur de son climat, la richesse de sa géologie ou encore la variété de ses paysages qui en fait un concentré d'Angleterre.

Un long couloir maritime, le Solent, sépare l'île du royaume. On le franchit en hovercraft (10 min) ou en ferry (20 min) depuis Southampton ou Portsmouth, que l'on aura rejoint en deux heures de train depuis la Capitale. Les vents réguliers qui balayent le Solent en ont fait un haut lieu de la voile et il n'est pas rare de profiter du spectacle d'une course de monocoque depuis le chemin de randonnée au départ de Cowes. Passée la merveille géologique des Needles, trois aiguilles de craie qui s'élèvent à la pointe occidentale, on profitera du charme de Freswater Bay, un village de pêcheur dont les eaux calmes et transparentes se prêtent à la natation.

Plus au sud, des plaines agricoles s'étendent jusqu'en bord de falaise, dont l'érosion spectaculaire invite à admirer les strates de sables colorés. 

A Compton Bay, tandis que les uns pourront profiter des plages, d'autres partiront sur les traces des dinosaures où des dizaines de squelettes y ont été découverts depuis le XIXème siècle. Le versant sud de l'Île abrite quelques criques merveilleuses, dont Steephill Cove Beach, un petit village de pêcheurs où vous attendent crabes et homards frais, servis depuis des cabanons en bois donnant sur plage de sable clair. Plus à l'est, Shanklin a sans doute perdu de son charme en laissant des manèges et des attractions se construire en bord de plage, mais n'en faut-il pas pour tous les goûts? Pour les plus sportifs, le vélo ou la randonnée sont d'excellents moyens de profiter des cent kilomètres du littoral, à moins qu'une excursion en kayak ne vous donne envie d'aller explorer quelques criques secrètes par la mer... Pour d'autres, la visite de la Osbourne House, maison de la reine Victoria, ou une dégustation des produits fermiers de la Garlic Farm à Newchurch pourraient être de très belles découvertes !


Publication :  Londres Mag

Powered by SmugMug Log In