Powered by Google TranslateTranslate

Mon sac photo outdoor, un équipement tout terrain !

A l'image du petit Olympus TG Touch qui m'avait notamment accompagné sur ma descente de la Loire intégrale en SUP, j'ai gardé l'esprit d'un équipement léger, transportable, polyvalent, solide, pour toutes les conditions météo et un maximum de terrains de jeux, sans pour autant sacrifier à ma quête ultime : partager des histoires avec de belles images. Une chose est sure, je photographie dans des conditions plutôt difficiles pour le matériel ! En effet, l'humidité ambiante, le sable, la boue, le vent parfois chargé d'embruns, les lumières changeantes, le froid, les vagues, sont autant d'éléments dont, a priori, les appareils électroniques ne raffolent pas... Il me faut également être capable de marcher plusieurs heures avec mon équipement, être prêt à courir, à sauter du zodiac, à prendre un contre-jour aux heures dorées ou à saisir des portraits de sportifs en mouvement. 


C'est donc en fonction de ces besoins que j'ai construit petit à petit mon set-up, grâce aux conseils avisés de Camara Nantes ou encore aux partages de fabuleux photographes tels que Ben Thouard, Paul NicklenJérôme Houyvet, Marc DavietMark Galer, Chris Burkard, Christina MittermeirValéry Joncheray, Pierrick Guidou... 


Aux longs zooms de plusieurs kilos, aux trépieds difficiles à transporter, aux reflex encombrants, j'ai préféré un matériel léger, polyvalent, qui me permette d'être toujours prêt et dans un maximum de conditions. 

Untitled photo

Sony A7III : ce plein format me garantit un autofocus ultra performant, une très bonne gestion des basses lumières, une définition professionnelle, un accès à 4 boutons personnalisables pour être prêt en fonction des situations.    


Sony A6300 : c'est désormais mon boitier secondaire, mais c'est avec ce petit APSC musclé que j'ai construit une grande partie de mon portfolio avant d'acquérir le A7III. Je l'utilise désormais essentiellement en caisson étanche avec la focale Zeiss Sony 35 F2.8, ou avec les zooms pour gagner en longueur de focale et transformer mon 70/200 en un 100/300.


Sony Zeiss 16/35 F4 : un très grand angle pour le paysage ou les scènes d'action extérieures. Avec un très beau piqué au centre, cet objectif est léger, solide et fiable. 


Sony zeiss 35 F2.8 : un mini objectif idéal pour passer inaperçu sur un reportage, ou loger mon A6300 dans son caisson étanche. L'ouverture à 2.8 me permet même de détacher l'arrière plan sur des sujets immobiles et d'avoir plus de possibilités créatives, y compris dans l'eau.


Sigma 24/70 F2.8 Art : tout simplement le compagnon idéal pour les reportages, les paysages, les portraits. C'est la focale "passe-partout" qui est le plus souvent montée sur mon A7III. Entre l'ouverture à 2.8 et les performances du Sony, je peux travailler en faible luminosité et couvrir un maximum de situations.  


Sony 70/200 F4 G : un zoom fabuleux, léger, solide, compact, à prix contenu par rapport au G Master qui est aussi beaucoup plus lourd. 


Sony 100/400 4,5/5,6 GM : l'arme ultime pour le sport, que je viens seulement d'acquérir. J'en rêvais la nuit... ! 


Caisson Liquideye Waterhousing : fabriqué par une équipe française basée en Indonésie, ce caisson spécialement conçu pour la photo de sports de glisse est ultra solide, monté d'un pistolet qui me permet de déclencher facilement, me donne accès à tous mes réglages et me garantit de ne jamais faire prendre l'eau à mon matériel. Un excellent produit "sur-mesure" que j'ai acquis dès que je me suis lancé dans la photographie de sport. Qui plus est, l'équipe vous accompagne en vous apportant tous les précieux conseils pour gérer la buée, les gouttes, l'entretien du matériel. Des pros !


Sac photo mindshift backlight 26l : le meilleur sac que j'ai trouvé en terme de solidité et de confort de portage. Tout mon matériel "terrestre" rentre dedans. Pour l'eau, j'ai également un Ortlieb 100% étanche qui me permet d'emmener du matériel en plus du caisson, essentiellement en kayak ou en zodiac. A l'intérieur de ces sacs, je garde précieusement un kit de nettoyage pour les optiques et le capteur. 


Talkie Walkie Motorola qui me permettent de communiquer avec les sportifs quand nous sommes à distance. Je peux les emmener dans l'eau avec deux poches étanches Aquapack, la marque qui m'accompagne depuis des années pour emmener mes clefs lorsque je fais du windsurf, du kite ou du sup.


Mini trépied Manfrotto qui me permet de faire des photos au ras du sol, ou de le laisser monté sur le zoom pour en faire une poignée de maintien et stabiliser mes prises de vues.


Sangles Peak Design : on ne présente plus cette sangle avec son système de clip qui permet de les détacher en une fraction de seconde ! Si je dois courir pour me replacer, mieux caler mon appareil avec un système qui évite le ballotement,  j'utilise la Black Rapid Sport Breathe. J'utilise les deux lorsque j'ai 2 boitiers en reportage.


Double chargeur Hahnel pro Cube. Il est compatible avec les batteries de mes deux boitiers et me fait gagner un temps considérable !       
Frontale Décathlon Geonaute qui ne me quitte jamais, bien utile pour préparer le matériel avant que le jour ne se lève.


Macbook pro 13 pouces, contenant la suite Adobe en ligne. Système de back-up sur plusieurs disques durs externes + un cloud privé sur mon propre site web hébergé par Smugmug, qui me sert également de lieux d'échanges de fichiers avec mes clients.


Envie d'échanger sur le matériel? N'hésitez pas à m'envoyer un message !  

Powered by SmugMug Owner Log In

Original text